Acheter ou fabriquer un gel hydroalcoolique ou antibactérien sans ingrédient douteux

Savoir acheter ou fabriquer un gel hydroalcoolique antibactérien sain sans triclosan

Transports en commun, caddies de supermarché, poignées de porte … et de mains, nos mains sont amenées à véhiculer bactéries, microbes, germes ou virus. Si se laver les mains à l’eau et au savon est la méthode la plus efficace et reste essentiel pour se protéger, ce n’est pas toujours possible. Avoir un petit flacon de gel hydro-alcoolique ou/et anti-bactérien qui détruira les micro-organismes présents sur les mains dans son sac s’avère très utile et bien pratique. On pourra l’acheter en parapharmacie ou sur Internet, il est aussi facile de fabriquer ce gel anti-bactérien soi-même.

Les ingrédients d’un gel anti-bactérien

Les ingrédients toxiques à éliminer dans un gel

L’ingrédient qui ne doit absolument pas être présent dans votre gel est le Triclosan. Ce biocide diminue la contamination bactérienne sur les mains et les produits traités mais augmente à terme le risque de développement de bactéries résistantes. De plus, c’est un perturbateur endocrinien. Il faut donc s’assurer avant d’acheter un gel que sa composition soit clairement indiquée et ne le comporte pas. Et en cas de doute, passer son chemin …

Le fait qu’un gel soit sans rinçage et à séchage rapide doit vous amener à une vigilance accrue quant à sa composition respectueuse de notre santé.

La composition d’un gel est simple et assez courte. Les ingrédients sont principalement et généralement de l’alcool, d’un agent antiseptique et anti-microbien et d’un émollient afin d’éviter les irritations cutanées.

Les ingrédients naturels d’un gel

Gel d’aloe vera : agent hydratant. L’Aloe vera possède des propriétés antiseptiques, bactéricides, anti-inflammatoires et anti-fongiques.
Glycérine végétale ou huile végétale : agent émollient et hydratant.
Huiles essentielles : Certaines HE ont un large spectre d’action et des propriétés anti-infectieuses, anti-bactériennes, anti-virales et anti-fongiques. Parmi les plus actives et parfumées et les mieux tolérées, vous pouvez choisir les huiles essentielles de Ravintsara, Tea Tree, Lavande ou Palmarosa.
Alcool : à 70° ou mieux à 90° pour une efficacité maximale.

Fabriquer son gel anti-bactérien et plus !

Si l’épidémie court, optez pour le gel à alcool quelque soit l’état de votre peau, sèche ou irritée. Si c’est le cas, hors période crise, optez pour celui sans alcool. Pour les personnes sans problème de peau particulier, c’est au choix selon votre besoin !

Gel anti-bactérien sans alcool

Ingrédients pour un flacon de 50 ml
  • 45 ml      Gel d’Aloe Vera
  •   5 ml      HV Jojoba

 

  • 12 gouttes    HE Tea tree
  • 12 gouttes    HE Palmarosa
  •   7 gouttes    HE Géranium Rosat
  •  10 gouttes   Vitamine E

Gel anti-bactérien à base d’alcool

Ingrédients pour un flacon de 50 ml
    • 35 ml    Aloe vera
    • 10 ml    Alcool à 70°
    •  5 ml     HV Jojoba
    • 10 gouttes   HE Tea tree
    • 10 gouttes    HE Ravinstara
    • 10 gouttes    HE Eucalyptus globulus

Contre-indications d’emploi des huiles essentielles

  • Les femmes enceintes ou allaitantes n’utiliseront pas d’huile essentielle.

Test préalable à l’utilisation des huiles essentielles

Si vous souhaitez utiliser des huiles essentielles, il est préférable de s’assurer que vous n’y êtes pas allergique. Faites un test pour chacune des huiles essentielles en déposant 1 à 2 gouttes dans le pli du coude. Normalement, une demi-heure suffit pour déceler une réaction allergique. Pour plus de sécurité, si vous avez un terrain allergique, vous pouvez attendre 2 jours. En cas d’allergie, renoncez à ajouter l’huile essentielle responsable de la réaction allergique, utilisez seulement des huiles essentielles non responsables d’allergies.

Préparation

  • Verser le gel d’aloe vera et l’huile végétale dans le bol en inox
  • Bien mélanger pour homogénéiser le tout
  • Mélanger si nécessaire l’alcool et les huiles essentielles dans un autre bol
  • Verser ce dernier <mélange> dans le premier et mélanger le tout
  • Transvaser dans le flacon
  • Étiqueter et stocker à l’abri de la lumière et de la chaleur

Précaution d’utilisation

Le gel ne convient pas :

  • aux femmes enceintes ou allaitantes
  • aux enfants de moins de 10 ans

Le gel ne s’utilise pas :

  • sur mains mouillées
  • sur des mains sales ou souillées.
  • sur une plaie ouverte

Utilisation

  • Déposer une noisette de votre produit au creux d’une de vos mains
  • Frictionner les mains l’une contre l’autre, pendant 15 à 30 secondes, en passant entre les doigts
  • Ne rincer pas

Après emploi

  • Les fumeurs doivent donc faire attention après utilisation du gel avec alcool
  • Les porteurs de lentilles ne doivent pas placer leurs lentilles après utilisation du gel

Conservation

Ce gel peut se conserver 3 à 6 mois.

Trouver les ingrédients

Facile à préparer et pratique à transporter, cette recette de gel hydroalcoolique maison vous permettra de conserver une bonne hygiène cutanée lorsque vous n’avez pas la possibilité de vous laver les mains.

En plus des propriétés désinfectantes de l’alcool, cette recette est très concentrée en huile essentielle de Tea tree reconnue pour ses vertus antibactériennes et en huile essentielle de Ravintsara reconnue pour ses propriétés antivirales.

Enrichie en Aloe vera et en huile de tournesol, cette recette de gel hydroalcoolique prend également soin de la peau de vos mains.

Pas le temps de fabriquer : Acheter un gel anti-bactérien

Ce spray composé d’alcool biologique extrait de la canne à sucre, éliminera efficacement les bactéries, microbes et autres virus.

Composition : Alcool, Eau, Glycérine, Huile essentielle de Lavande vraie

INCI : Ethanol, Aqua, Glycerin, Lavandula Angustifolia

La solution hydroalcoolique Théphile Berton désinfecte les mains. Elle est fabriquée selon les recommandations de l’Organisation Mondiale pour la Santé, pour l’antisepsie des mains.

Existe en 2 conditionnements : 250 et 500 ml

Composition : Ethanol, Eau, Peroxyde d’hydrogène, Glycérol

INCI :

Le conseil de Sophie


Les gels anti-bactériens et gels hydroalcooliques ont des propriétés bactéricides, virucides et fongicides mais aucun effet nettoyant. Ces solutions ne remplacent pas le lavage des mains. De plus, les bactéries présentes sur notre peau ne sont pas toutes mauvaises et à vouloir trop se protéger, on amenuise également ses propres défenses immunitaires.

N’abusez donc pas de l’emploi de ces gels : ils doivent rester une solution ponctuelle pour assainir et désinfecter nos mains. Seule une utilisation plus fréquente est à pratiquer pendant les périodes d’épidémie quand les sources de contamination potentielles sont nombreuses …

Utilisez-vous un gel antibactérien quotidiennement ? lequel ?

D'autres articles sur le sujet

Exfolier sa peau régulièrement avec des ingrédients naturels

Optimiser et transporter ses cosmétiques solides

Fabriquer son savon de Marseille : la recette de base des savons naturels