Le Butylphenyl Methylpropional, parfum ou poison ?

Le Butylphenyl Methylpropional, parfum ou poison ?

Le Butylphenyl methylpropional dégage une forte et fraîche odeur florale qui évoque le muguet. Il est souvent utilisé comme parfum de synthèse dans vos produits cosmétiques. Dommage, il peut déclencher des réactions allergiques. Allergisant oui mais pas que … Parfum ou poison, à vous de choisir ?

Le Butylphenyl methylpropional, allergène et … peturbateur endocrinien

Le Butylphenyl methylpropional est l’un des 26 allergènes réglementés dont la présence dans la liste INCI est obligatoire lorsque sa concentration est supérieure à :

  • 0,001 % dans les produits sans rinçage,
  • 0,01 % dans les produits à rincer.

Non seulement, c’est un allergène donc méfiez-vous quand vous sentez une fraîche odeur de muguet dans un de vos cosmétiques mais fait plus grave, ce petit parfum anodin est un perturbateur endocrinien. Il est urgent de l’éliminer de votre environnement. Partons à la chasse.

Les différents noms du Butylphenyl methylpropional dans l’INCI

  • Lilyal
  • Lilial
  • Aldehyde Lilial
  • Protectol PP
  • 2- (4-Tert-Butylbenzyl) Propionaldehyde Benzenepropanal
  • 4- (1,1-Dimethylethyl) -Alpha-MethylBenzenepropanal
  • 4 (1,1dimethylethyl) A Methyl
  • P-T-Butyl-Alpha-Methylhydrocinnamic

Le Butylphenyl methylpropional est omni-présent … inquiétant, non ?

Cette fragrance synthétique est utilisée dans des cosmétiques divers et variés … en gros presque tous.
Une omniprésence un peu inquiétante … non !

Vous pourrez par exemple la trouver dans certains :

  • déodorants Adidas, Axe, Ushuaia, Narta, Nivea, Dove, Garnier …
  • shampooings Dove, Elsève, Timotei …
  • après-shampooings Le Petit Marseillais, Head & Shoulders, Saint Algue, Yves Rocher …
  • gels douche Yves Rocher, Dop, Nuxe, Payot, Evian, L’Occitane …
  • savons Dove, Melvita …
  • bains moussants Dove …
  • crèmes lavantes Biolane, Palmolive …
  • baumes après-rasage L’Occitane
  • baumes pour le corps Biotherm
  • fonds de teint Nivea
  • laits corporels Nivea, Mixa
  • gels amincissants Daniel Jouvence
  • lingettes pour bébé Biolane
  • crèmes de soin Biotherm, Dior, Nuxe, Payot, Evian, L’Occitane
  • eaux de toilette Chanel
  • eaux de parfum Yves Rocher

 

Si vous souhaitez en avoir le coeur net ou juste en savoir plus, jetez un coup d’oeil aux plus de 300 produits contenant du Butylphenyl methylpropional répertoriés par Le Flacon. Les fabricants ont pu modifier la composition de leurs produits depuis leur saisie par les internautes dans ce site. Vérifiez quand même l’exactitude des informations présentées.

Possédez-vous un produit contenant du Butylphenyl methylpropional ?

D'autres articles sur le sujet

Le Lyral, un allergène interdit et toujours présent dans vos cosmétiques

Pas de réglementation européenne d’encadrement des perturbateurs endocriniens

Les perturbateurs endocriniens sont-ils à l’origine de malformations génitales ?

8 Commentaires

protat 7 juillet 2017 - 18 h 47 min

bonjour, j’aimerais bavoir la source qui vous fait dire que le Butylphenyl Methylpropional (« Lilial ») est un perturbateur endocrinien.Merci

Sophie 7 juillet 2017 - 19 h 35 min

Bonjour,
Mes sources concernant le Butylphenyl Methylpropional :
– L’ouvrage « Perturbateurs endocriniens, ils sont partout » du Dr Valérie Foussier
– Le site oolution.com de l’agronome biochimiste, Anne-Marie Gabelica
– Le site américain de Théo Colborn, le lanceuse d’alerte des perturbateurs endocriniens en 1991

Juliette 4 mars 2018 - 13 h 17 min

Bonjour,

Est-ce que vous savez si en se parfumant (avec un parfum qui en contient…), mais uniquement sur les vêtements, un risque est présent pour la santé? C’est-à-dire que le produit ne touche pas la peau, il est par contre inhalé.

Merci

Sophie 4 mars 2018 - 16 h 24 min

Bonjour Juliette,


Le Butylphenyl Methylpropional est un perturbateur endocrinien.


Les 3 voies d’entrée des perturbateurs endocriniens dans nos organismes sont l’alimentation, le contact dermique et l’inhalation. Bien que l’alimentation soit de très loin la voie la plus importante, cela n’implique pas qu’il faille négliger les autres. En fin de compte, tout se cumule et un jour, l’organisme dit stop, l’immunité chute, et c’est l’apparition de maladies diverses. De plus, les perturbateurs endocriniens peuvent agir même à des microdoses. Si vous souhaitez des enfants ou avez des jeunes enfants dans votre entourage, je vous conseillerai de changer de parfum, ou mieux de vous en passer ou de le réserver à certaines occasions.


Sinon, c’est votre choix. Les sources de perturbateurs endocriniens sont multiples. Impossible d’être vigilant sur tout. De mon côté, j’essaie en premier lieu d’éliminer les sources qui sont quotidiennes. Les perturbateurs endocriniens sont un sujet sur lequel j’ai beaucoup travaillé de manière générale, pas uniquement au niveau des cosmétiques. J’espère vous avoir éclairée.


Bon dimanche
Naturellement
Sophie
 

 

Marie 11 juin 2019 - 23 h 24 min

moi une pommade qui contient ce ingrédient là !
Merci pour l’avertissement très cher

Sophie 12 juin 2019 - 15 h 01 min

Bonjour Marie,

Dommage, il y a tellement de produits contenant cet ingrédient …
Essayez de trouver un produit substitutif. Bonne recherche !

Naturellement
Sophie

Sandra 13 juin 2020 - 22 h 39 min

Soupline, du jour au lendemain le contour des yeux rouge et irrité !!!

Sophie 14 juin 2020 - 14 h 46 min

Merci Sandra pour ce retour qui pourra être utile à d’autres lecteurs..
Il y a tant de produits très communs et fort utilisés qui contiennent du Butylphenyl methylpropional qu’on ne pense même plus qu’ils peuvent être allergisants !

Bon dimanche
Naturellement
Sophie

Ecrire un commentaire