Accélérer la guérison d’un bouton de fièvre naturellement

Soigner efficacement un bouton de fièvre dès son apparition

Douloureux et inesthétique, le bouton de fièvre mène la vie dure à nombre d’entre nous. Une personne sur trois environ déclarera un bouton de fièvre dans sa vie. Les plus malchanceux auront trois ou quatre infections, voire plus par an. Quelles précautions prendre pour limiter son apparition ? Comment le traiter rapidement pour ne pas souffrir trop longtemps ?  Les huiles essentielles, dotées de propriétés anti-infectieuses et antivirales, sont la solution naturelle pour le traiter efficacement et en atténuer sa présence incommodante sur le visage.

Qu’est-ce qu’un bouton de fièvre ?

Le virus HSV1

Le bouton de fièvre ou herpès labial est dû au virus HSV1, Herpès Simplex de type 1. Ce virus est un adénovirus de la même famille que celui de la varicelle.

La primo-infection passe la majorité du temps de façon inaperçue. Cette contamination a souvent lieu dès la petite enfance, entre l’âge de 6 mois et 1 an.

80 % d’entre nous sommes porteurs du virus en état de latence dans un ganglion. Des excrétions salivaires du virus de manière asymptomatiques et récurrentes sont possibles.

Ne pas réveiller le virus

Pour limiter la survenue de boutons de fièvre, il faut éviter de réveiller le virus. Voici quelques conseils :

  • Eviter la fatigue : Adoptez un rythme de vie en évitant les périodes trop stressantes ou qui provoquent un excès de fatigue.
  • Se laver les mains régulièrement. L’herpès labial étant très contagieux, le plus grand risque de l’attraper est d’entrer en contact avec des personnes déjà porteuses du virus.
  • Hydrater les lèvres : Nourrissez vos lèvres sans modération. Les lèvres sèches sont un facteur de risque d’apparition du bouton de fièvre.
  • Se protéger du soleil : Evitez l’exposition constante au soleil sans protection, usez et abusez de protections solaires sur les lèvres.

Les 4 différents stades du bouton de fièvre

Symptômes

La plupart des personnes sentent la survenue prochaine d’un bouton de fièvre. Des signes précurseurs apparaissent quelques heures à 2 jours avant son arrivée : sensation de chaleur, de brûlure ou de tension, démangeaisons, picotements, rougeur localisées à une petite partie du contour de la bouche.

Formation du bouton ou de vésicules

Le bouton de fièvre apparaît généralement sur le bord externe d’une lèvre, d’un seul côté, à la jonction entre la peau et la muqueuse. Il forme un bouquet de vésicules, des petites cloques, situé sur une zone de rougeur. Les vésicules contiennent un liquide clair riche en virus.

La poussée dure environ 10 jours avec une phase culminante et douloureuse vers le 4ème jour.

Ulcération

Les vésicules peuvent se rassemblent en formant une bulle, puis se rompent. Le bouton de fièvre évolue alors vers une plaie suintante. Une légère fièvre peut survenir.

Croûte

Il se forme ensuite une croûte qui recouvre la lésion qui tombera en quelques jours.

Les bons comportements à adopter

La contagion

L’herpès labial et la salive sont contagieux dès l’apparition des signes précurseurs de l’éruption jusqu’à l’apparition des croûtes. Le pic infectieux se situe au moment de l’ulcération.

Il est important de reconnaître les premiers symptômes pour éviter la transmission.

La transmission

Le virus de l’herpès labial se transmet :

  • par simple contact avec la lésion d’herpès labial d’une personne
  • par l’intermédiaire de la salive
  • par l’intermédiaire de doigts qui ont touché une lésion d’herpès labial
  • à travers des objets qui sont entrés en contact avec le virus

Eviter la contamination

  • Ne pas toucher ou gratter le bouton avec les doigts (sauf pour le soigner)
  • Se laver les mains à intervalles réguliers plusieurs fois par jour
  • Ne pas humidifier ses lentilles de contact avec sa salive
  • Ne pas partager ses couverts, verres, objets
  • Ne pas partager ses serviettes de toilette
  • Eviter les contacts entre la lésion de l’herpès et son entourage
  • Ne pas embrasser son entourage et surtout les bébés et les enfants
  • Faire particulièrement attention aux personnes présentant un système immunitaire plus faible

Le traitement aromathératique

Les réflexes à adopter

Il faut prendre en charge le bouton de fièvre dès  l’apparition des premiers symptômes d’un bouton de fièvre et le soigner avec efficacité.

Au plus rapide, déposer un glaçon contre le bouton peut éviter son développement et calmer la douleur. Cependant, ce sont les huiles essentielles à propriété antivirale qui seront particulièrement efficaces sur les virus tels que le virus VHS-1 à l’origine de l’herpès labial.

Faire un mélange d’huiles essentielles présentant ces propriétés et en appliquer une goutte sur le contour du bouton de fièvre plusieurs fois par jour permet d’enrayer le bouton de fièvre très vite. Si le bouton de fièvre est déjà présent, l’application permet d’accélérer la cicatrisation de quelques jours.

Les huiles essentielles efficaces contre le bouton de fièvre

  • Huile essentielle de Tea tree : antivirale active sur le virus HVS1
  • Huile essentielle de Niaouli : antivirale, anti-inflammatoire et cicatrisante
  • Huile essentielle de Ravintsara : antivirale et immunostimulante
  • Huile essentielle de Menthe poivrée : anesthésiante et active sur l’herpès

Il est possible de réaliser une synergie de ces 4 huiles essentielles. Il est conseillé de la diluer à 50 % dans une huile végétale cicatrisante.

Ma préférée, dans ce cas précis, est l’huile de Calophylle Inophyle. Elle est anti-inflammatoire, antalgique et anti-infectieuse, cicatrisante et protège la peau des agressions du soleil. Idéale dans le cas du bouton de fièvre.

DIY : Complexe Anti-bouton de fièvre

Ingrédients

Pour un flacon ou un roll-on de 10 ml

  • 5 ml      HV Calophylle Inophyle
  • 1,5 ml   HE Tea tree
  • 1,5 ml   HE Niaouli
  • 1,5 ml   HE Ravintsara
  • 0,5 ml   HE Menthe Poivrée

Contre-indications d’emploi des huiles essentielles

Les femmes enceintes ou allaitantes n’utiliseront pas ce sérum.

Test préalable à l’utilisation des huiles essentielles

Il est préférable de vous assurer que vous n’y êtes pas allergique aux huiles essentielles utilisées. Faire un test pour chacune des huiles essentielles en déposant 1 à 2 gouttes dans le pli du coude. Normalement, une demi-heure suffit pour déceler une réaction allergique. Pour plus de sécurité, si vous avez un terrain allergique, vous pouvez attendre 2 jours. En cas d’allergie, renoncer à ajouter l’huile essentielle responsable de la réaction allergique, utiliser seulement des huiles essentielles non responsables d’allergies.

Fabrication

  • Nettoyer vos ustensiles à l’aide d’alcool à 70°.
  • Verser dans le bêcher l’huile de Calophylle Inophyle.
  • Ajouter les huiles essentielles.
  • Remuer doucement le mélange.
  • Verser dans votre flacon.
  • Etiqueter le flacon en indiquant le nom du cosmétique, sa composition et la date de fabrication.

Traitement

  • Appliquer une goutte sur le contour du bouton de fièvre dès les premiers symptômes du bouton de fièvre
    jusqu’à 6 fois par jour.

L’avis de Sophie


Je fabrique ce sérum pour mon chéri depuis des années. Il l’utilise dès qu’il sent pointer un bouton de fièvre. La synergie accélère la cicatrisation et a pour lui avantageusement remplacé les Cuterpex, Zovirax et injections de Vitamine C qui lui ont été prescrits pendant des années.

Selon lui, toujours, ce traitement lui a permis d’espacer les récidives. Elles ont le plus souvent lieu après une grosse fatigue physique liée à une forte exposition solaire. Il me réclame systématiquement une nouvelle préparation dès que le niveau du flacon diminue trop fortement !!!

Quel est votre traitement contre le bouton de fièvre ? Que faites-vous pour limiter la survenus d’un bouton de fièvre ?

D'autres articles sur le sujet

Un sérum visage sur mesure, rien que pour vous, ça vous tente ?

Se débarrasser de microkystes naturellement sans bistouri

Prendre soin de la peau sèche et souvent inconfortable de son visage