Nature et Progrès, le label cosmétique bio le plus exigeant

Nature et Progrès, crée en 1964, est l’une des principales et des plus anciennes organisations de l’agriculture biologique en France et en Europe. Son éthique s’appuie sur deux axes principaux, à savoir la garantie de trouver des produits sains et de qualité, mais également la garantie de contribuer à préserver et entretenir notre planète. De plus, Nature et Progrès s’engage à respecter l’individu en assurant la solidarité, l’entraide, le soutien moral du personnel des marques labelisées mais aussi des fournisseurs. Nature et Progrès apparaît comme le label le plus exigeant et le plus transparent sur le marché bio.

La charte, le référentiel ou cahier des charges Nature et Progrès

La charte rassemble l’ensemble de la filière (producteurs, transformateurs, fabricants, fournisseurs, distributeurs et consommateurs). La charte est accessible sur le site Internet de la fédération. Elle propose un référentiel de certification contrôlé par l’organisme indépendant Certipaq. Le respect de ce cahier des charges permet d’obtenir le label Nature et Progrès.

Ce cahier des charges porte sur les points suivants :

  • Les ingrédients utilisés doivent être labellisés bio (N&P, AB, Demeter)
  • Les approvisionnements doivent répondre aux critères du commerce équitable
  • Ne sont autorisées que les matières minérales dont l’extraction n’engendre pas de pollution ni de dégradation du paysage
  • Les récoltes de plantes sauvages sont autorisées sous réserve
  • Les matières premières d’origine animales sont interdites (exception pour les produits de la ruche, lactés et ovo-produits)
  • L’eau rentrant dans la formule doit présenter une quantité résiduelle de polluants
  • L’utilisation de l’huile de palme et de tous ses dérivés est interdit sauf l’huile de palme d’origine équitable et respectueuse des principes agro-écologiques, environnementaux et sociaux de la charte Nature & Progrès.
  • Seuls les conservateurs non toxiques d’origine naturelle extraits sans solvant synthétique et substance toxique sont autorisés
  • Seuls les tensioactifs obtenus par réactions simples sont autorisés. La Lécithine, la famille des glycols et l’adjonction d’oxyde d’éthylène sont interdits.
  • Les procédés de fabrication sont aussi concernés :
    • La chimie du chlore, l’éthoxylation (PEG…) sont interdites.
    • Sont autorisés les procédés mécaniques tels que le broyage, la centrifugation, la pression à froid, le séchage, l’atomisation, la filtration
    • Sont autorisés les procédés chimiques et physiques simples, tels la distillation à la vapeur d’eau, la macération, la fermentation, l’extraction alcoolique (éthanol) et hydro-alcoolique.
  • L’expérimentation sur les animaux est interdite.

Les ingrédients interdits de Nature & Progrès

  • les conservateurs de synthèse (en particulier les parabens)
  • les séquestrants (additifs),
  • les anti-oxydants de synthèse,
  • les vitamine E et C de synthèse,
  • les colorants de synthèse,
  • les parfums de synthèse,
  • les huiles essentielles de synthèse,
  • les huiles et graisses de synthèse,
  • les émollients de synthèse,
  • les silicones,
  • les paraffines,
  • les solvants,
  • les polymères (gélifiants) de synthèse,
  • les filtres UV de synthèse,
  • les phosphates,
  • les oxydes toxiques,
  • les autres ingrédients issus de l’industrie pétrochimique,
  • les OGM.

Les ingrédients autorisés de Nature & Progrès

Les matières premières d’origine animale autorisées sont celles qui ne nécessitent pas l’abattage de l’animal :

  • les matières issues de l’apiculture (miel, gelée royale, cire, propolis),
  • les ingrédients lactés (lait, protéine de lait, babeurre en poudre),
  • les ingrédients dérivés des oeufs (oeuf, poudre et extrait de jaune d’oeuf),
  • la lanoline (si exempte de nickel).

Les absorbants UV (ou filtres minéraux solaires) autorisés sont :

  • les extraits de café,
  • les extraits de germe de blé,
  • le dioxyde de titane,
  • l’oxyde de zinc.

Les tensioactifs autorisés sont :

  • les esters d’acides aminés végétaux,
  • les esters d’alcool gras,
  • les alcools cétyl-stéariques,
  • le coco glutamate,
  • l’APG,
  • la cocobétaïne.

Les conservateurs et anti-oxydants autorisés sont :

  • les extraits de propolis,
  • les tanins,
  • les huiles essentielles naturelles uniquement,
  • les extraits de plantes,
  • les vitamine E et C naturelles uniquement,
  • l’acide sorbique et l’acide déhydroacétique.

Les cires autorisées sont :

  • la cire d’abeille
  • la cire de riz
  • la cire de carnauba
  • la cire de candelilla

Les regraissants autorisés sont :

  • l’alcool béhénilique d’origine végétale uniquement,
  • l’alcool cétylique d’origine végétale uniquement.

Les agents tampons (correcteurs de pH) autorisés sont :

  • l’acide citrique,
  • l’acide tartrique.

Les gélifiants autorisés sont :

  • l’acide abiotique,
  • l’acide silicique,
  • l’agar-agar,
  • la gomme xanthane,
  • l’alginate,
  • les gommes carraghénanes,
  • la gomme arabique,
  • la colophane,
  • la gomme laque,
  • la gomme adragante,
  • la résine de pinacée,
  • le stéarate de magnésium,
  • la pectine.

Les autres matières premières naturelles autorisées sont :

  • les granulés de noyaux de pêches et d’abricots Bio,
  • la poudre d’amande bio,
  • la xylite,
  • le sullfate de sodium,
  • le bicarbonate de sodium,
  • l’hydroxyde de sodium (pour les savons uniquement),
  • le vinaigre bio,
  • l’argile,
  • le rhassoul,
  • le camphre,
  • le sorbitol,
  • le sel de mer non iodé,
  • les extraits aqueux de glycérine végétale.
Etes-vous convaincu(e) par l’exigence du label Nature & Progrès ?

D'autres articles sur le sujet

Peut-on se fier aux labels cosmétiques bio ?

Peut-on faire confiance au label Cosmebio ?

Le BDIH gère l’attribution du logo « cosmétique naturel contrôlé »

2 Commentaires

M&O Naturel et les certifications Bio? | | Cosméto-Botanica 18 mai 2019 - 13 h 43 min

[…] Le label Nature et Progrès est exigeant et transparent sur le marché du Bio. Une collègue a écrit un excellent article sur ce label, je vous recommande d’y jeter un coup d’oeil ici. […]

Découverte de La savonnerie du Cèdre 8 mars 2020 - 19 h 04 min

[…] label apparaît comme le plus exigeant et le plus transparent sur le marché bio. (ici vous pourrez trouver un résumé du cahier des charges du label) […]

Ecrire un commentaire