Interdiction d’utiliser des lingettes au phénoxyéthanol sur la peau fragile des bébés

N'utilisez pas de lingettes comportant du phenoxyéthanol sur la peau des bébés

A l’origine, les parabens ont remplacé d’autres conservateurs, les formaldéhydes, avérés nocifs à la santé et dont l’utilisation est maintenant limitée aux vernis à ongles. Aujourd’hui, la mise en garde médiatique sur les risques liés aux parabens a permis d’alerter les consommateurs et poussé de nombreuses marques à les abandonner. Au point que chez celles qui ont banni les parabens de leurs formules, l’étiquetage du « sans paraben » est même un puissant argument commercial. Parmi les nouveaux conservateurs privilégiés de l’industrie cosmétique, on retrouve le phénoxyéthanol. Notamment dans les lingettes pour bébé.

Le phénoxyéthanol est un conservateur

Le phénoxyéthanol, issu de la famille des éthers de glycol est utilisé sous sa forme synthétique comme conservateur cosmétique. Souvent, il sert même de solvant pour d’autres conservateurs, en particulier les parabens.

Le phénoxyéthanol dans les produits cosmétiques

Le phénoxyéthanol est présent entre autre dans les :

  • Lingettes jetables pour bébé
  • Shampoings
  • Crèmes anti-rides
  • Laits corporels

Comment repérer le phénoxyéthanol dans la composition INCI des produits cosmétiques ?

  • Nom commun : Phénoxyéthanol
  • Nom scientifique : Phénoxytol, EGPhE, 2-phénoxyéthanol

Le phénoxyéthanol présente une toxicité reconnue

Cette substance :

  • est un allergène reconnu très puissant, il peut provoquer urticaire et eczéma.
  • présente des risques cancérigènes non négligeables.
  • est un perturbateur endocrinien qui peut entraîner de graves troubles de la fertilité chez l’homme.
  • est également nocif pour le sang et le foie, notamment chez l’enfant de moins de 3 ans pour qui le seuil de concentration est beaucoup plus bas que chez l’adulte.

L’utilisation du phénoxyéthanol est-elle réglementée ? Qu’en est-il pour les produits bébé ?

Le phénoxyéthanol est autorisé par la législation pour une concentration maximale de 1 % en tant que conservateur.

Cependant, l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) recommande de réduire la concentration de phénoxyéthanol à 0,4 % dans les produits destinés aux enfants de moins de 3 ans.

L’Agence Sanitaire Française conseille d’éviter complètement les lingettes pour bébé contenant du phénoxyéthanol.

L’avis de Sophie concernant le phénoxyéthanol


Il est absolument obligatoire d’éliminer le phénoxyéthanol de tous vos achats de produits bébé. Ceci s’applique à bien d’autres ingrédients douteux présents dans des cosmétiques bébé souvent trompeurs voire toxiques et dangereux.

Avez-vous vérifié que vos lingettes bébé sont exemptes de phénoxyéthanol ?

D'autres articles sur le sujet

Pas de réglementation européenne d’encadrement des perturbateurs endocriniens

Les perturbateurs endocriniens sont-ils à l’origine de malformations génitales ?

Liste des perturbateurs endocriniens de nos produits cosmétiques et d’hygiène