Oser la cosmétique saine et naturelle

Adopter la cosmétique naturelle et fabriquer ses propres soins à la maison

Se protéger contre les effets indésirables de certains cosmétiques conventionnels est un acte de bon sens. Comment faire pour se libérer peu à peu des cosmétiques conventionnels et se tourner vers des produits plus sains et plus respectueux de l’environnement ? Quelles sont les alternatives ? Peut-on fabriquer ses cosmétiques bio ou naturels à la maison ?

Mieux choisir et acheter ses cosmétiques conventionnels

Il est assez facile dans un premier temps de réduire le nombre de produits cosmétiques utilisés. Sans pour autant aller jusqu’au zéro déchet, faites le ménage dans votre salle de bain et ne conservez que les produits vraiment utiles.

Évitez en premier lieu les produits parfumés. Les mots « parfum » ou « fragrance » dans la liste d’ingrédients cachent souvent des composés néfastes pour la santé, tels des perturbateurs endocriniens, des irritants, des allergènes ou des cancérigènes.

Privilégiez les formulations pour peau sensible qui, sans être une garantie de qualité, sont souvent de bonnes options. Les fabricants y ont réduit les proportions des principaux irritants, tels les parfums et certains agents de conservation. Choisissez avec soin les produits pour les bébés et les enfants. 

Refusez d’acheter les produits des marques qui n’indiquent pas la composition INCI sur leur site Internet ou ceux dont la liste est à rallonge (plus d’une vingtaine d’ingrédients).

Opter pour la cosmétique bio

Le moyen le plus facile de garantir des cosmétiques sains pour la santé reste d’opter pour des produits cosmétiques bioOn entend souvent que le bio est un argument marketing car la plupart des cosmétiques bio ne contiennent finalement qu’un pourcentage restreint d’ingrédients bio. C’est vrai effectivement pour certains labels.

Cependant, si un produit cosmétique est labellisé bio, cela signifie qu’il répond à une charte bio reconnue qui garantit que le produit ne contient pas de substances synthétiques ou polémiques pour la santé et l’environnement. Les cahiers des charges bio autorisent un nombre très limité de conservateurs synthétiques, tous sans danger pour la santé et excluent tous les conservateurs synthétiques potentiellement toxiques.

Si on veut utiliser un produit sans parabène, sans BHT, sans perturbateur endocrinien, sans pétrochimie, un label bio le garantit et cette garantie est devenue essentielle.

Les labels bio reconnus les plus courants en France sont Ecocert, Cosmebio, Nature et Progrès. Sur les produits de marques allemandes, on lira plus fréquemment BDIH ou NATRUE.

Fabriquer ses propres cosmétiques bio ou naturels

La meilleure façon d’utiliser des cosmétiques sains, naturels ou bio en toute confiance, c’est de les faire soi-même.

Créer ses propres cosmétiques maison est une démarche beaucoup moins compliquée qu’on ne le croit. Une fois assimilées les règles de base pour une hygiène et une conservation irréprochable des produits, il est facile de réaliser les recettes rapidement et avec un faible investissement de départ, que ce soit au niveau du matériel ou des ingrédients.

Des ingrédients polyvalents tels les huiles végétales, huiles essentielles, argiles, gel d’aloès vera, savon de Marseille, cire d’abeille, .. vous permettent de préparer des soins pour toutes les peaux, jeunes ou matures, grasses ou sèches, féminines ou masculines.

Pour vous aider dans cette démarche et répondre à toutes vos envies, nous avons sélectionné des recettes simples et variées de sérum, baume, démaquillant, gel douche, shampooing, baume à lèvres, huile de rasage, déodorant, dentifrice … Vous pouvez également acheter quelques ouvrages d’initiation sur le sujet et vous inscrire à un atelier cosmétique pour une première familiarisation voire une formation complète. Nous proposerons prochaînement des ateliers en e-learning.

Le conseil de Sophie : Oser la cosmétique naturelle


Le cosmétique naturel est un produit qui, parce que la marque l’a décidé, ne fait usage que d’ingrédients d’origine naturelle mais pas forcément certifiés bio. Ce produit qui comporte fréquemment une proportion plus importante d’ingrédients actifs possède souvent de meilleures propriétés pour la peau.

A partir du moment où vous serez capable de déchiffrer leurs étiquettes et leurs compositions INCI souvent plus courtes car ne comportant qu’un nombre limité d’ingrédients bien ciblés, vous serez à même d’acheter en toute confiance ces cosmétiques naturels.

Créer vos propres cosmétiques, ça vous tente ?

D'autres articles sur le sujet

Réduire ses déchets en réutilisant ses contenants cosmétiques avant de les recycler

Quels sont les familles de cosmétiques problématiques pour la santé ?

2 Commentaires

Cosmétique bio 24 février 2017 - 16 h 08 min

Fabriquer ses cosmétiques soi-même peut en effet rassurer sur leurs contenus. Cependant, des règles d’hygiène s’imposent et la durée de conservation est limitée ! La qualité et la provenance des ingrédients bruts est aussi à prendre en compte. Bravo pour votre site et la sensibilisation et des informations que vous apportez autour des huiles végétales et des cosmétiques.

Bonne journée

Marion pour la marque Avril

Sophie 24 février 2017 - 16 h 54 min

Merci Marion pour vos commentaires de bon sens qu’il est toujours bon de rappeler et vos encouragements.
A bientôt
Sophie

Ecrire un commentaire