Se débarrasser de microkystes naturellement sans bistouri

Eliminer les microkystes naturellement sans bistouri

Vous avez repéré un point blanc au miroir grossissant sur votre front, votre joue ou sur le menton. Même si ce comédon fermé est quasiment invisible à l’oeil nu, vous le sentez maintenant au toucher et cela vous gêne. Voilà pour le cas « sympathique », en voici un second qui l’est moins : le microkyste est gros, rouge, enflammé, douloureux et ne passe plus du tout inaperçu. Dans les 2 cas, voyons comment se débarrasser de ce microkyste et comment s’occuper de sa peau pour éviter l’apparition de ce vilain bouton.

Comment apparaît un microkyste ?

Qu’est ce qu’un microkyste ?

Un microkyste, « point blanc » ou « comédon fermé », est une accumulation de sébum et de cellules mortes qui se forment sous la peau. Localisé en profondeur, il ne peut être percé en appuyant dessus au contraire de papules ou pustules qui contiennent du pus.

Comment apparaît et évolue un microkyste ?

Le sébum s’écoule dans le canal pilaire, le long de la base du poil, pour recouvrir la peau. Si l’orifice de ce canal s’encombre, il peut finir par s’obstruer et provoquer une induration en relief, localisée sous la peau, le microkyste.

Les microkystes peuvent régresser spontanément ou bien évoluer vers l’inflammation. Ils deviennent alors rouges, assez gros et douloureux et peuvent laisser des cicatrices.

Cette inflammation est la conséquence de la stagnation du sébum en milieu confiné, conditions idéales à la prolifération bactérienne et notamment du Propionibacterium Acnes, une bactérie anaérobie. Normalement présente en petite quantité, au fond de la glande sébacée, cette bactérie se développe alors, en l’absence d’oxygène, se multiplie et sécrète des substances qui favorisent l’inflammation des microkystes. L’organisme combat alors cette inflammation en sécrétant des globules blancs chargés d’aller détruire ces bactéries.

Quand apparaît le microkyste ?

L’hyperséborrhée, surproduction de sébum, sébum qui s’accumule au niveau du canal pilaire et qui ne s’écoule plus conjuguée à une hyperkératinisation, prolifération augmentée des kératinocytes, qui engendre l’épaississement de la peau et bouche le canal pilaire, favorisent la formation des microkystes.

Des changements hormonaux, le stress, l’alimentation, la fatigue ou une exposition répétée au soleil peuvent donc déclencher la survenue de microkystes.

Comment éviter ou limiter les microkystes ?

Les actions cosmétiques à mener

Pour limiter l’apparition des microkystes et retrouver une peau lisse, il faudra agir sur l’hyperseborhée, l’hyperkératinisation et l’infection au Propionibacterium Acnes, soit :

  • Empêcher la surproduction de sébum
  • Réguler la production de sébum en utilisant un sérum séborégulateur
  • Assainir et traiter l’infection causée par les bactéries et l’inflammation en utilisant un sérum antibactérien

Nettoyer la peau matin et soir avec des produits doux : Une peau agressée par des produits asséchants et irritants produit plus de sébum pour se protéger. Un nettoyage adéquat est la première action à mener pour éliminer l’excès de sébum et enlever les impuretés.

Éviter l’hyperkératinisation : Ne pas s’exposer au soleil de façon répétée afin de limiter l’hyperkératinisation, réaction physiologique de la peau face à l’agression des UV

Calmer et apaiser : Exfolier très légèrement la peau permet d’apaiser la peau.

Empêcher le développement bactérien et l’inflammation : Bannir les produits comédogènes (huiles, maquillage conventionnel) et assainir la peau avec un sérum purifiant.

Les règles d’hygiène à suivre

  • Boire beaucoup d’eau
  • Manger équilibré et privilégier une alimentation pauvre en lactose et sucres rapides

Les ingrédients naturels et la routine de traitement d’un microkyste

Les propriétés des huiles essentielles à rechercher

Pour la résorption des microkystes, il est conseillé de favoriser des huiles essentielles aux propriétés

  • séborégulatrices pour rééquilibrer la production de sébum
  • drainantes pour vider les pores bouchés de leur excès de sébum, bactéries et cellules cutanées mortes
  • antibactériennes pour combattre la prolifération de Propionibacterium Acnes
  • délipidantes pour dissoudre les lipides du sébum enfermés sous la peau
  • anti-inflammatoires pour lutter contre l’inflammation
  • rééquilibrantes hormonales pour lutter contre l’hypersécrétion de sébum
  • cicatrisantes pour atténuer les potentielles cicatrices

Les huiles essentielles à choisir

  • Ravintsara : antibactérienne, délipidante, asséchante, anti inflammatoire
  • Hélychrise italienne : délipidante, drainante, cicatrisante
  • Sauge sclarée : séborégulatrice, rééquilibrante hormonale, anti infectieuse, anti inflammatoire
  • Géranium Rosat : antibactérienne, cicatrisante, astringente
  • Romarin à verbénone : anti inflammatoire, drainante, délipidante
  • Lavande vraie : cicatrisante

Les huiles végétales contre les microkystes

Les produits naturels adaptés

Au nettoyage du visage

Il est recommandé d’utiliser un produit doux tel un savon saponifié à froid assainissant, un liniment oléocalcaire ou une huile démaquillante séborégulatrice. L’huile végétale de Jojoba dont la composition se rapproche de celle du sébum est la plus indiquée. Ce nettoyage sera terminé par l’application d’un hydrolat de Menthe Poivrée astringent recommandé pour les peaux à problèmes.

Au peeling

Le gel d’aloe vera contient de l’acide salicylique et convient parfaitement au gommage ou peeling léger.

La routine de soin contre les microkystes

Le matin

  • Nettoyer le visage
  • Appliquer 1 à 2 gouttes du sérum anti-microkyste sur vos boutons et microkystes et bien masser
  • Appliquer votre sérum anti-acné ou une huile végétale régulatrice de sébum

Le soir

  • Démaquiller
  • Appliquez une noisette de gel d’aloe vera additionné d’une goutte d’huile essentielle de Ravintsara ou d’Hélichryse sur les microkystes et boutons
  • Appliquer votre sérum anti-acné ou de l’huile végétale de Nigelle assainissante

Fabriquer son traitement anti-microkyste

Ingrédients

Pour un conditionnement de 10 ml
  • 20 gouttes  HE  Ravintsara
  • 10 gouttes  HE  Hélychrise italienne
  • 10 gouttes  HE  Géranium Rosat
  •   5 gouttes  HE  Lavande vraie
  •   5 gouttes  HE  Sauge sclarée
  •            7 ml  HV  Nigelle
  •   3 gouttes  Vitamine E

Contre-indications d’emploi des huiles essentielles

Les femmes enceintes ou allaitantes n’utiliseront pas ce sérum. Les personnes à antécédent de cancer hormono-dépendant n’utiliseront pas l’huile essentielle de Sauge sclarée.

Test préalable à l’utilisation des huiles essentielles

Il est préférable de vous assurer que vous n’êtes pas allergique aux huiles essentielles utilisées. Faire un test pour chacune d’entre elles en déposant 1 à 2 gouttes dans le pli du coude. Normalement, une demi-heure suffit pour déceler une réaction allergique. Pour plus de sécurité, si vous avez un terrain allergique, vous pouvez attendre 2 jours. En cas d’allergie, renoncer à ajouter l’huile essentielle responsable de la réaction allergique, utiliser seulement des huiles essentielles non responsables d’allergies.

Fabrication

  • Nettoyer vos ustensiles à l’aide d’alcool à 70°.
  • Verser dans le flacon les huiles essentielles et mélanger.
  • Ajouter l’huile de Nigelle et remuer le mélange.
  • Etiqueter le flacon en indiquant le nom du cosmétique, sa composition et la date de fabrication.

Traitement

  • Appliquer la préparation à l’aide du roll-on sur les microkystes matin et soir jusqu’à amélioration
  • Masser avec votre doigt propre jusqu’à pénétration

Conseils

  • Soyez patient, les soins naturels mettent un peu de temps pour agir. Vos microkystes se résorberont petit à petit.
  • Ne pressez pas vos boutons et microkystes pour limiter les risques de surinfection et d’éventuelles cicatrices.

Il est possible de constater une accentuation des microkystes les 15 premiers jours d’application. Cette réaction passagère  est normale : les microkystes doivent sortir avant de s’atténuer et disparaître.

  • Après 3 semaines, faire une fenêtre thérapeutique, pause d’une semaine, et recommencer si besoin.

Pas le temps de fabriquer : Acheter des produits Anti-microkystes

Ce sérum très concentré en actifs d’origine végétale et connus pour leurs propriétés purifiante, assainissante, astringente et réparatrice est destiné à un usage localisé sur les boutons et microkystes.

Il est labellisé La Nouvelle Cosmétique

Composition : Huile végétale de Nigelle, Huile végétale d’Argousier, Huile essentielle de Ravintsara, Huile essentielle de Lavande vraie, Huile essentielle de Géranium Rosat, Huile essentielle d’Hélichryse italienne , Huile essentielle de Camomille Romaine, Vitamine E

INCI : Nigella sativa seed oil, Hippophae rhamnoides seed oil, Cinnamomum Camphora leaf oil, Lavendula Angustifolia Herb Oil, Pelargonium Graveolens Flower Oil, Helichrysum italicum flower oil, Chamaemelum nobile flower oil, Helianthus Annuus seed oil, Tocopherol, Benzyl cinnamate, Coumarine, Geraniol, Linalool, Limonene

Ce sérum Visage Anti-acné assainissant et séborégulateur pour peaux grasses et/ou à tendance acnéique est un sérum équilibrant pour retrouver le confort d’une peau lisse, sans bouton et matifiée.

Il est labellisé Nature & Progrès.

Composition : Huile végétale de NigelleHuile végétale de Pépins de RaisinHuile végétale de Pépins d’Argousier

INCI : Nigella Sativa Seed Oil, Vitis Vinifera Seed Oil, Hypophae Rhamnoides Seed oil, Helianthus Annuus Seed Oil, Tocopherol

Les ingrédients et cosmétiques de base du traitement

Huile de Nigelle
assainissante
Huile de Jojoba
seborégulatrice
Huile de Pépins de Raisin
seborégulatrice
Savon Tamanu Tea tree
purifiant
Le gel d’Aloe vera
exfoliant
Le liniment oléo-calcaire
démaquillant
Et vous, comment êtes-vous venu(e) à bout de vos microkystes ?

D'autres articles sur le sujet

Un sérum visage sur mesure, rien que pour vous, ça vous tente ?

Accélérer la guérison d’un bouton de fièvre naturellement

Prendre soin de la peau sèche et souvent inconfortable de son visage

6 Commentaires

francine Bastien 26 décembre 2020 - 21 h 22 min

quoi faire avec les kystes sur la tête. Y-a- t-il y moyen de les réduire sans chirurgie?

Sophie 27 décembre 2020 - 21 h 37 min

Bonsoir Francine,

Kyste ou lipôme ? Il faut un diagnostic exact.
Kyste, je ne sais pas trop, lipôme, il semblerait qu’un sérum additionné d’huiles essentielles dont l’hélichryse puisse le faire diminuer.

Naturellement
Sophie

Soline 19 juillet 2021 - 18 h 08 min

Bonjour, j’avais testé huile de nigelles et huile essentielle sauge scarlee et 5 jours après j’ai des boutons ou alors c’est les microkystes qui font surface.
Aidez moi je ne sais pas ce qui se passe

Sophie 19 juillet 2021 - 18 h 49 min

Bonjour Soline,

Effectivement, comme tu le supposes, c’est une évolution possible, l’effet rebond.
Comme pour beaucoup de choses, il faut être patient.
Courage, le mieux est peut être tout près.

Naturellement
Sophie

Olfa 30 août 2021 - 22 h 18 min

Bonjour,
J’ai fabriquée le sérum anti-microkystes dans un compte de 15 ml étant donné que je n’ai rien qui puisse mesurer 7ml J’ai mis 1cac + un peu plus. Est-ce que c’est bon? Car ça ne fait pas 10ml à vue d’œil.

Merci

Sophie 31 août 2021 - 13 h 48 min

Bonjour Olfa,

Oui, ça le fait !!!
Si tu mets un peu plus que 7 ml c’est « mieux » qu’un peu moins.
Il vaut mieux sous doser les huiles essentielles que les sur-doser pour une première fabrication.
Et 30 % d’HE c’est déjà pas mal.
Ne bien mettre que sur les microkystes.

Bonne fin de fabrication

Naturellement
Sophie

Ecrire un commentaire